- I pellegrini di maria

Vai ai contenuti

Menu principale:

Messaggi > 2017 > Febbraio

Message pour l’humanité, donné par la Madone à Lello      
04/02/2017

Mes chers fils: aujourd’hui encore je viens à vous pour vous aider à accueillir ma venue. Mes chers enfants, beaucoup d’entre vous ne vivent plus mes messages et vous êtes en train de perdre l’espérance ; vous ne croyez plus à la venue de mon fils et vous n’êtes plus capables de vivre son attente. Lui viendra, comme il vous l’a promis et vous aurez la joie de le voir face à face. À cause de cela je vous exhorte à savoir attendre. Comme une mère attend son enfant, ainsi je désire que chacun d’entre vous réussisse à faire croître dans son cœur cette attente.

Oh ! mes fils très chers, quel désarroi il y a dans votre cœur, vous ne réussissez plus à ressentir la joie, vous êtes remplis des choses du monde et vous êtes en train de perdre l’espérance alors que je viens au milieu de vous pour vous conduire à une véritable paix. La paix viendra seulement à travers la prière parce que lui (Jésus) est la vraie paix. Je vous exhorte à prier pour redécouvrir cette beauté que beaucoup d’entre vous ont connue. Et moi, à travers vous, je peux agir pour vous aider à conserver ce don que mon Fils vous a fait. Mes fils, je remercie tous ceux qui sont en train de devenir les apôtres de mon appel. J’ai besoin de vous, afin qu’à travers vous, mes apôtres, tant d’âmes puissent voir en vous les merveilles que Dieu est en train d’opérer.
Priez pour vos pasteurs, sans les juger, priez pour leur maintien (pour qu’ils soient soutenus ?). Priez pour l’Eglise, priez pour que l’Esprit consolateur puisse remplir et fortifier.
Priez, priez, priez. Je vous remercie tous.

Commentaire
Message pour l’humanité, donné par la Madone à Lello
4/02/2017

En toute prophétie il reste une part de mystère. Ce message est, théoriquement, destiné « à l’humanité ». Pourtant il semble s’adresser à un groupe particulier, en l’occurrence, à nos groupes de prière.
Je me contenterai de commenter la partie que j’ai soulignée dans le texte.  On notera que ce message, beaucoup plus que les autres, est de teneur eschatologique.
Marie parle de sa propre venue, puis de celle de son Fils.
De quelle venue s’agit-il ?

1 – De notre mort personnelle ? On pourrait se le demander car « vous aurez la joie de le voir face à face », suivant le langage théologique habituel, fait allusion à la vision béatifique, laquelle n’est possible qu’après la mort personnelle.

2 – La suite ne semble pas aller dans ce sens. Nombre de prophètes modernes (don Gobbi, Vassula, Sulema, etc., etc.) parlent d’un retour du Christ préparé par le triomphe de Marie.  Ce retour du Christ marquerait une époque de conversion générale, de recul de Satan, de merveilleuse prospérité pour l’Eglise. À condition de ne pas tomber dans un millénarisme exagéré, condamné par l’article 676 du Catéchisme de l’Eglise Catholique, cette vision du futur est acceptable. Il s’agirait d’un « règne intermédiaire » du Christ qui marquerait la fin d’un temps, mais pas la fin du monde. L’entrée dans cette phase pourrait être marquée par une grâce de lucidité accordée à tous les hommes athées ou appartenant à une religion quelconque. C’est la théorie de « l’illuminations des consciences » développée par Suléma.   À mon humble avis, l’exhortation présente fait allusion à cette fin d’un temps d’athéisme et d’apostasie. Elle est en profonde consonance avec les enseignements donnés à Medjugorje.

3 – L’oracle pourrait aussi viser la Parousie, la fin du monde, la résurrection générale. Je répugne à le penser.

Il faut garder les pieds par terre, ne pas déserter nos tâches temporelles (Vatican II, Constitution Gaudium et Spes). Mais, ces dernières années, les chrétiens ont eu tendance à oublier les fins dernières. Lorsque nous lisons les Evangiles, saint Matthieu particulièrement, nous voyons que l’essentiel demeure la promotion du Royaume des Cieux.  
             

                                                                                                 Padre M.F


 
 
www.incamminoconmaria.it
Torna ai contenuti | Torna al menu